Informations

« Plantes supérieures » ou « plantes vasculaires » ?

« Plantes supérieures » ou « plantes vasculaires » ?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Quelle est la différence - le cas échéant - entre "plantes supérieures" et "plantes vasculaires"?

Sur Wikipédia, "plantes supérieures" redirige vers "plantes vasculaires", ce qui semble indiquer que les deux termes sont essentiellement les mêmes.

L'un des termes est-il préféré à l'autre ?


L'un des termes est-il préféré à l'autre ?

Absolument: "plantes vasculaires" est le préféré. "Les plantes supérieures" devrait être évité. Voici une longue explication :

La grande chaîne de l'être

Ce terme "plantes supérieures", avec le terme "animaux supérieurs", n'est qu'un vestige d'un concept complètement faux qui n'a (ou ne devrait pas avoir) sa place dans le monde après 1859 : la Grande Chaîne de l'Être, ou scala naturae en latin.

C'est la représentation médiévale typique de la scala naturae:

Le texte latin sur l'échelle dit : pierre, feu, plante, bête, homme, paradis, ange, dieu.

Et en voici une version plus "moderne" (mais tout aussi fausse) :

Malheureusement, cette absurdité a survécu jusqu'à la fin du vingtième siècle, et peut être vue encore aujourd'hui dans certains livres/sites/conférences.

Taxonomie linnéenne

Pour comprendre l'utilisation de "plantes supérieures" (et "animaux supérieurs") en biologie, il faut remonter un peu dans le temps.

Lorsque Linnaeus a publié son Systema Naturae, il a divisé la nature (Imperium Naturae) dans 3 Royaumes :

  1. Regnum Animale: les animaux;
  2. Regnum végétal: les plantes;
  3. Regnum Lapideum: les minéraux (vous avez bien lu).

A noter que, dans ce classement, "animaux" correspondent à ce que nous appelons aujourd'hui les animaux et les protozoaires, et "les plantes" correspondent à ce que nous appelons aujourd'hui les plantes, les algues, les champignons et les bactéries.

Vous devez garder à l'esprit que ce livre a été publié pour la première fois en 1735, bien avant que la biologie évolutive ne soit proposée au XIXe siècle et établie au XXe siècle. C'est donc un livre publié lorsque fixisme était le paradigme actuel, plein de mentions au scala naturae.

Ainsi, les plantes (ainsi que les animaux) présentaient un continuum d'espèces, allant des plantes inférieures (les bactéries) aux plantes supérieures (celles à fleurs). Il convient de mentionner à nouveau qu'à cette époque, les bactéries étaient des plantes : Phylum Schyzophyta, pour être plus précis.

Ainsi, nous avons "plantes inférieures" et "plantes supérieures", "animaux inférieurs" et "animaux supérieurs", aussi bien que "minéraux inférieurs" et "minéraux supérieurs"!

Malheureusement, cette terminologie est tellement ancrée dans les sciences biologiques que même aujourd'hui, comme je l'ai mentionné, nous avons du mal à nous en débarrasser.

Laissez tomber "plantes supérieures", quoi que cela signifie

Comme le dit votre lien Wikipédia, "plantes supérieures" est synonyme de plantes vasculaires. Cependant, il y a beaucoup de problèmes ici:

Tout d'abord, il s'agit d'un vestige de la scala naturae et, juste à cause de cela, devrait être évité. Considérez-le comme un terme dénué de sens, tout comme "organisme plus évolué".

Deuxièmement, il n'existe pas de définition claire et incontestable de ce qu'est un "plus haut" plante. Certains auteurs ont utilisé pour définir le "plantes supérieures" comme les Angiospermes uniquement, ou les plantes à graines (Angiospermes + Gymnospermes), ou les plantes vasculaires (Angiospermes, Gymnospermes et Pteridophyta).

Par exemple, dans les livres de biologie lusophones, il était très courant de diviser en trois groupes :

  • plantes inférieures: bactéries et algues;
  • plantes intermédiaires: bryophytes et ptéridophytes ;
  • plantes supérieures: gymnospermes et angiospermes.

Dans ces livres, "plantes supérieures" ne veut pas dire plantes vasculaires, mais plantes à graines au lieu. On pourrait argumenter que ces livres utilisent une définition incorrecte, mais mon point ici est exactement que la définition de "plantes supérieures" est imprécis et faux par nature : il n'y a pas correct utilisation.

En conclusion: la définition de "plante supérieure" n'est pas précis, et parce qu'il est lié à un concept complètement faux, son utilisation doit être évitée.


La différence est la spécificité.

Les plantes supérieures sont en quelque sorte un terme général qui fait référence à leur complexité, mais ce n'est pas un terme très précis. Selon le dictionnaire Oxford :

Plantes aux caractéristiques relativement complexes ou avancées, en particulier les plantes vasculaires (y compris les plantes à fleurs).

Les plantes vasculaires, en revanche, sont définies un peu plus rigoureusement :

N'importe laquelle des diverses plantes qui ont les tissus vasculaires du xylème et du phloème. Les plantes vasculaires comprennent toutes les plantes à graines (les gymnospermes et les angiospermes) et les ptéridophytes (y compris les fougères, les lycophytes et les prêles). Aussi appelé trachéophyte.

(Extrait du dictionnaire scientifique American Heritage®)


Je les considère comme synonymes, comme Wikipédia :

Plantes vasculaires (du latin vascularum : conduit), également connu sous le nom de Trachéophytes (du terme grec équivalent trachée) et aussi plantes supérieures, forment un grand groupe de plantes

En général je préférerais Trachéophytes ou plantes vasculaires, car il indique clairement et implicitement dans le nom quelle est la classification exacte.

Mais je préférerais Plantes terrestres à la place de Embryophytes.

En tout cas je pourrais utiliser plantes supérieures en parlant de phylogénie (ou de plantes fossiles), où je ne veux pas associer le caractère vasculaire à un changement, c'est-à-dire qu'il y a un "avant" et un "après" mais il vaut mieux laisser une zone floue entre les deux.