Informations

Qu'arrive-t-il exactement au facteur intrinsèque au niveau de l'iléon terminal, où la B12 est absorbée ?

Qu'arrive-t-il exactement au facteur intrinsèque au niveau de l'iléon terminal, où la B12 est absorbée ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'IF est très important pour l'absorption de B12 dépendante de l'IF dans l'iléon terminal, le mécanisme par lequel la majeure partie de la B12 alimentaire est absorbée. Le complexe B12-IF se lie aux récepteurs FI sur les entérocytes, mais le complexe dans son intégralité est-il absorbé, ou la B12 seule est-elle absorbée et le FI est-il laissé à l'extérieur ?

Ce dernier mécanisme que j'ai rencontré dans la source 1 (voir ci-dessous), qui indiquait ce qui suit :

Le complexe IF-B12 se lie à des récepteurs spécifiques. Suite à cela, la vitamine B12 est absorbée dans le cytosol de l'entérocyte par endocytose, laissant derrière elle l'IF au niveau de la bordure en brosse.

Cependant, plusieurs autres livres et articles (comme 2-4) indiquent assez vaguement que le complexe IF-B12 est absorbé dans l'entérocyte. J'ai trouvé deux articles qui discutent de l'existence de ces deux points de vue, (5 et 6), mais ils sont assez anciens (de 1965 et 1989 respectivement) et je ne sais pas si le "mystère a été résolu" pour ainsi dire .

Sources:

  1. Manuel concis de physiologie humaine (cette page spécifique)
  2. Le mécanisme d'absorption de la vitamine B12 (cobalamine) dans le tractus gastro-intestinal
  3. Marks' Essential Medical Biochemistry (cette page spécifique)
  4. Manuel de pharmacologie (cette page)
  5. Facteur intrinsèque
  6. Absorption et malabsorption de la vitamine B12

Après fixation réversible du complexe facteur intrinsèque-cobalamine à son récepteur de surface iléale, un processus dépendant de l'énergie empêche l'élimination du complexe de la surface cellulaire par l'EDTA ou l'acide ; la cobalamine se dissocie du facteur intrinsèque et, comme suggéré par des chercheurs précédents, se lie à une molécule antigéniquement similaire à la transcobalamine II; et le facteur intrinsèque est lentement (après quelques heures) dégradé et forme des produits de dégradation qui sont détectable dans les extraits iléaux.

Références Manuel de pathologie Page 318

Un article Absorption médiée par un facteur intrinsèque de la cobalamine

Articles récents - Physiologie de l'absorption de la vitamine b12